Perspectives

À la défense des droits des femmes et des allosexuels, de la justice sociale et de l’éducation publique

Par Cassandra Hallett
Le 17 février 2017

Comme le fait remarquer la présidente de la FCE Heather Smith dans son message publié dans le présent numéro de Perspectives, nous vivons à une époque où les progrès accomplis pour bâtir des sociétés plus équitables et plus inclusives sont menacés. Ce constat est vrai pour de nombreux groupes de la société, et certainement pour les femmes.

Les marches historiques qui ont mobilisé les femmes aux quatre coins du monde le 21 janvier dernier ont été décrites comme [traduction libre] « le bon côté d’une mauvaise situation » par Gloria Steinem, qui a pris la parole ce jour-là à Washington. Nous devons continuer sur notre lancée en menant des actions constantes. Notre marche collective, qui a rassemblé des femmes et des hommes qui se soucient des femmes et des filles, est un exemple d’action politique dans sa forme la plus pure : un appel retentissant au respect, à l’équité et à la justice sociale, et un « non » catégorique à la misogynie, à la peur, à la haine et à la division véhiculées par l’administration Trump aux États-Unis.

L’érosion des progrès vers une société plus juste et plus démocratique qui se produit au sud de notre frontière pourrait-elle se produire au Canada? Tout à fait!

L’érosion des progrès vers une société plus juste et plus démocratique qui se produit au sud de notre frontière pourrait-elle se produire au Canada? Tout à fait! Pouvons-nous y faire quelque chose? Absolument! En fait, la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), ses organisations Membres et les enseignantes et enseignants de l’ensemble des provinces et territoires contribuent déjà, tous les jours, à la création d’une société plus juste. Il est cependant temps de redoubler d’effort. Nous ne pouvons pas nous reposer sur nos lauriers.

Il est plus essentiel que jamais d’appuyer l’éducation publique financée par l’État. D’un bout à l’autre du pays, nous devons continuer de déployer tous les efforts nécessaires pour protéger, promouvoir et renforcer nos systèmes d’éducation provinciaux et territoriaux. Le droit à une éducation de qualité est un droit de la personne. Il faut donc dire non à la privatisation de l’éducation. Le thème du Forum canadien sur l’éducation publique de la FCE de cette année est « L’éducation avant les profits ». Nous vous invitons à vous joindre à nous les 10 et 11 juillet prochains, à Ottawa, pour participer à des séances visant à sensibiliser les participantes et participants aux pièges de la privatisation et aux moyens de renforcer nos systèmes d’éducation. De l’information sera bientôt affichée sur notre site Web. Allez y jeter un coup d’œil!

Beaucoup de bonnes choses ont découlé et peuvent continuer de découler d’une éducation publique inclusive et de qualité. Les classes où règne un climat de justice sociale peuvent aussi favoriser le développement d’une perspective féministe.

Beaucoup de bonnes choses ont découlé et peuvent continuer de découler d’une éducation publique inclusive et de qualité. Les classes où règne un climat de justice sociale peuvent aussi favoriser le développement d’une perspective féministe. Dans leur classe et leur école, les filles et les garçons, les jeunes femmes et les jeunes hommes apprennent beaucoup sur le monde qui les entoure. Alors continuons de veiller à ce que leur apprentissage soit ancré dans les principes de justice sociale. La FCE offre aux enseignantes et enseignants des programmes et des ressources qui ont pour but de les aider dans cet important travail. Je vous invite à prendre connaissance des programmes Imagineaction et Parler vrai au pouvoir Canada qui offrent des outils pédagogiques, et à découvrir le Projet outre-mer si l’engagement à l’étranger dans les domaines du perfectionnement du personnel enseignant et de la justice sociale vous intéresse.

Je vous invite également à appuyer nos efforts d’action politique. La FCE continuera de défendre vigoureusement les droits des femmes et la justice sociale en général à l’échelle tant nationale qu’internationale. Ici comme ailleurs, la profession enseignante est une profession dominée par les femmes. Au Canada, c’est un exemple de profession où la disparité salariale fondée sur le sexe n’est pas un problème. Bien que nous nous en réjouissions, nous ne devons cependant pas oublier que des dizaines de milliers de femmes au pays ne reçoivent toujours pas un salaire égal pour un travail de valeur égale. Joignons-nous au concert de voix qui s’élève pour appuyer nos sœurs privées de ce droit.

La FCE continue d’intervenir à l’échelon fédéral pour faire avancer certains dossiers. Par son action, elle veut :

  • améliorer les services de soutien pour le bien-être mental du personnel enseignant et des élèves;
  • éradiquer la pauvreté des enfants;
  • améliorer le soutien aux femmes qui vivent dans la pauvreté, y compris l’accès à des services de garde de qualité (voir l’encadré à la fin de l’article);
  • assurer aux filles l’accès à une éducation publique gratuite ici et dans le monde;
  • mettre fin à la traite de personnes (voir l’encadré à la fin de l’article);
  • mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles, tant au Canada que dans le monde;
  • prévenir la violence à l’encontre du personnel enseignant (voir l’encadré à la fin de l’article);
  • favoriser l’équilibre travail-vie.

Vous pouvez vous aussi faire avancer ces dossiers en menant des actions dans vos écoles, vos communautés et vos organisations provinciales ou territoriales de l’enseignement. Voici quelques suggestions :

  • Quand vous entendez une blague raciste ou sexiste, réagissez. Dénoncez-la;
  • Jouez un rôle actif dans votre organisation de l’enseignement en tant que déléguée ou délégué, devenez membre d’un comité ou posez votre candidature à une charge;
  • Adhérez au programme Imagineaction de la FCE et travaillez avec vos élèves pour lancer un projet de justice sociale en faveur de l’égalité;
  • Joignez-vous à l’organisation À voix égales : « Soyez cette femme. Appuyez-la. Rendez-lui hommage ». Plus les femmes sont nombreuses à occuper des postes électifs, plus les politiques et les perspectives ont des chances de traduire le principe de l’équité entre les sexes;
  • Explorez la Pédagogie à l’école de langue française (PELF), conçue pour appuyer un projet de société pour la minorité francophone;
  • En votre qualité d’enseignante ou enseignant, aidez vos élèves à apprendre à se servir de leur esprit critique quand ils sont exposés à du contenu sexiste ou raciste dans les jeux vidéo, à des reportages des médias montrant des élus ou élues faisant des commentaires inappropriés, ou à des publicités ou à des films hypersexualisés.

Pour terminer, je tiens à souhaiter une très heureuse retraite à Bob McGahey, directeur de l’Action politique et des Droits syndicaux, qui a dirigé le programme d’action politique de la FCE pendant plusieurs années et épaulé bon nombre de ses collègues dans leurs efforts en faveur de la justice sociale, de la profession enseignante et de l’éducation publique de qualité. Nous le remercions infiniment de sa grande contribution à la FCE au fil des ans. Il nous manquera (tout comme ses biscuits au gingembre)!

Garde d’enfants

« 6.4.1 Tous les enfants au Canada devraient avoir accès à des services de garde sans but lucratif, universels et financés par l’État. »

Traite de personnes

« 5.6.1 La traite de personnes est odieuse sous toutes ses formes. »

« 5.6.2 Les organisations Membres et les Membres affiliés de la FCE devraient informer le personnel enseignant et mener une action de sensibilisation aux effets négatifs de la traite de personnes sur les femmes et les enfants. »

Violence à l’égard du personnel enseignant

« 2.2.16.4 Les enseignants doivent être protégés contre la violence sous toutes ses formes en milieu de travail, y compris l’intimidation, l’homophobie, le sexisme et les autres comportements offensants, dangereux et agressifs. »

Source : « Principes directeurs », Guide de la FCE 2016-2017 (PDF – 2,36 MB)

Cassandra Hallett est la secrétaire générale de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants.

Publication
Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants
2490, promenade Don Reid
Ottawa (Ontario)  K1H 1E1
Tél. : 613-232-1505
Fax : 613-232-1886
Ligne sans frais : 1-866-283-1505

Le magazine Web Perspectives est publié par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), une alliance nationale d’organisations provinciales et territoriales qui représentent plus de 273 000 enseignantes et enseignants des écoles élémentaires et secondaires au Canada.

Rédactrice en chef : Francine Filion | Traduction et révision : Marie‑Caroline Uhel et Marie‑Hélène Larrue
Correction d’épreuves : Denise Léger
Conception graphique : Nathalie Hardy et Jean-Louis Lauriol | Conception web : Greg Edwards

Reproduction
Toute demande de reproduction totale ou partielle de cette publication à des fins pédagogiques, professionnelles ou commerciales doit être adressée à [email protected]. Les articles et les publicités ne reflètent pas nécessairement les opinions de la FCE.

Commentaires : [email protected]