Perspectives

Lancement du Réseau de l’apprentissage et du perfectionnement professionnels de la FCE : un réseau qui bénéficiera au personnel enseignant

Par Pauline Théoret
Le 23 mars 2018
Untitled Document

Comme nous le savons tous et toutes, le changement est multidimensionnel; il est personnel, structurel, systémique et continu. À l’instar des êtres humains qui grandissent et changent tout au long de leur vie, les organisations doivent elles aussi évoluer et se développer.

La Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE) n’est pas différente. Elle a connu toutes sortes de changements et de transformations au cours des dernières années. Ses programmes ont changé, tout comme son personnel, dont bon nombre de ses membres ont récemment pris leur retraite après de longues années de service. Ayant moi-même une longue expérience de travail à la FCE, j’ai la chance de bien connaître l’histoire de la Fédération et, en particulier, l’ancien Programme de perfectionnement professionnel. Je me souviens de conférences inspirantes où des collègues des quatre coins du Canada venaient en grand nombre — ils étaient parfois plus de 300 — pour discuter de questions touchant l’éducation publique, les écoles, les classes, le corps enseignant et les élèves. Les nombreuses publications de l’époque, qui savaient susciter la réflexion, sont encore en circulation aujourd’hui. Je n’oublierai jamais mes anciennes et anciens collègues Heather-Jane Robertson, Damian Solomon et Noreen O’Haire dont la vision et l’adhésion inconditionnelle au principe de la justice sociale nous ont tous et toutes inspirés. Ensemble, nous nous sommes attaqués à des problèmes qui étaient parfois présents dans les salles de classe et parfois systémiques, ou qui risquaient de faire trembler les fondements mêmes de l’éducation publique financée par l’État.

Puis, des changements organisationnels ont entraîné la suspension du Programme de perfectionnement professionnel de la FCE… jusqu’à aujourd’hui.

Nous sommes très heureux de lancer le Réseau de l’apprentissage et du perfectionnement professionnels (RAPP) de la FCE. Ce réseau regroupe des collègues qui travaillent au service de l’apprentissage professionnel de leur organisation provinciale ou territoriale de l’enseignement (et qui, soit dit en passant, sont parmi les professionnelles et professionnels les plus dévoués que j’aie jamais rencontrés). Pour ces personnes comme pour les autres professionnelles et professionnels du milieu syndical, le bien-être des enseignantes et enseignants est primordial. Elles connaissent la salle de classe pour y avoir enseigné. Elles ne perdent jamais de vue le changement en éducation, l’évolution de la société et la croissance professionnelle et personnelle des membres du corps enseignant. Elles veulent ce réseau de toute urgence; elles en ont besoin. Et les enseignantes et enseignants en classe seront les premiers à en bénéficier.

Les membres du personnel enseignant comprennent la valeur d’une communauté d’apprentissage dynamique puisqu’ils y vivent au quotidien, dans leur classe. Là, ils valorisent chaque membre du groupe, donnent à tout le monde une chance égale de s’exprimer et créent un climat propice à la communication et à l’apprentissage, où tout le monde se sent à sa place et en confiance. Voilà ce que nous voulons pour le RAPP : bâtir ensemble une communauté d’apprentissage dynamique et en faire profiter les enseignantes et enseignants du Canada.

En plus d’être évidemment un lieu d’échange de connaissances et de ressources, le RAPP deviendra le point de référence pour les collègues qui pourraient avoir besoin de conseils sur une question pressante, l’endroit où nous pourrons déclencher des discussions nécessaires et créer des liens avec d’autres réseaux nationaux de professionnelles et professionnels du milieu syndical qui travaillent en recherche ou à la défense de l’égalité des sexes, de l’éducation en français en milieu minoritaire ou non.

La FCE est déterminée à faire de la communauté d’apprentissage du RAPP un riche centre de connaissances et de ressources dont les enseignantes et enseignants seront fiers et qui contribuera à renforcer encore davantage notre système d’éducation publique financé par l’État, dans un esprit de solidarité syndicale.

Chacun des prochains numéros de Perspectives contiendra un article du RAPP sur des questions importantes pour les professionnelles et professionnels du milieu syndical et le personnel enseignant, par exemple la santé mentale à l’école, l’inclusion scolaire, le mentorat et le leadership. La création de ce réseau est une bonne nouvelle pour nous tous et toutes qui avons l’apprentissage professionnel et l’éducation publique à cœur.


Pauline Théoret est agente de programme à la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants.

Publication
Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants
2490, promenade Don Reid
Ottawa (Ontario)  K1H 1E1
Tél. : 613-232-1505
Fax : 613-232-1886
Ligne sans frais : 1-866-283-1505

Le magazine Web Perspectives est publié par la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE), une alliance nationale d’organisations provinciales et territoriales qui représentent plus de 238 000 enseignantes et enseignants des écoles élémentaires et secondaires au Canada.

Rédactrice en chef : Francine Filion | Traduction et révision : Marie‑Caroline Uhel et Marie‑Hélène Larrue
Correction d’épreuves : Denise Léger
Conception graphique : Nathalie Hardy et Jean-Louis Lauriol | Conception web : Greg Edwards

Reproduction
Toute demande de reproduction totale ou partielle de cette publication à des fins pédagogiques, professionnelles ou commerciales doit être adressée à info@ctf-fce.ca. Les articles et les publicités ne reflètent pas nécessairement les opinions de la FCE.

Commentaires : info@ctf-fce.ca